mur

Pourquoi ma maison est humide ?

Les tâches, les moisissures, les papiers peints qui décollent sont des signes d’une maison victime de l’humidité. Qu’est-ce que l’humidité ? Quelles en sont les raisons ? Et comment y remédier ? Le point sur une maison ou un appartement humide.

Qu’est-ce que l’humidité ?

Le taux d’hygrométrie correspond au taux d’humidité dans une maison. Il exprime le pourcentage de la quantité de vapeur d’eau dans l’air. La présence d’eau dans l’air est à la fois naturelle et importante. Mais si elle est au-dessous du seuil recommandé, elle peut devenir néfaste pour les occupants de la maison.

En effet, un air trop sec constitue l’origine de différents maux tels que l’assèchement ou les maux de tête. A l’inverse, un taux d’humidité trop élevé peut également entraîner des allergies (aux moisissures, champignons, acariens), des maladies respiratoires et des problèmes articulaires. Le taux d’hygrométrie idéal est de 50% pour 20 °C. Il peut varier entre 45 à 65%, mais au-delà cela, on fait face à un problème d’humidité qu’il ne faut pas prendre à la légère. L’humidité de la maison est en effet un problème sérieux pour la pérennité de l’immeuble et pour la santé des personnes qui l’occupent.

Pour quelles raisons ma maison est humide ?

Depuis la mauvaise exposition jusqu’aux fuites, les raisons qui conduisent à l’humidité de la maison sont nombreuses.

Mauvaise exposition

L’orientation de la maison joue un rôle important dans la pérennité de l’immeuble et le confort des habitants. Une meilleure orientation assure une atmosphère ensoleillée pour une sensation de bien-être. Dans le cas contraire, le risque d’exposition aux pluies battantes est élevé. C’est le cas par exemple des maisons en Belgique où les façades sont orientées vers le Sud-sud-ouest et ouest-sud-ouest. Cette orientation favorise l’exposition aux aléas climatiques notamment la pluie, ce qui augmente le risque d’humidité de la maison. En fonction de l’exposition au soleil, l’orientation de la maison va dépendre d’une région à une autre.

Remontées capillaires

La remontée capillaire est un phénomène causé par l’humidité venant du sol pour remonter dans les murs d’habitation. Elle est surtout liée à la porosité des matériaux de construction ou l’enterrement direct de la fondation de la maison. Les murs enterrés à plus d’un mètre 50 de hauteur sont les plus affectés. Les effets néfastes de cette eau claustrée dans mûrs sont nombreux. Il y a l’apparition des efflorescences, des moisissures et des petits champignons dans les murs.

Le salpêtre constitue également une conséquence visible de cette remontée d’eau. Les remontées capillaires sont enfin à l’origine de la sensation d’humidité dans toute la maison. Cette situation peut nuire aussi bien à la santé des habitants qu’à l’infrastructure de la maison.

Manque d’aération

L’humidité n’est pas toujours causée par des erreurs de structure de la maison. En effet, elle peut aussi provenir d’un facteur interne comme le manque d’aération. Dans ce cas, des taches de moisissure et d’humidité vont apparaître sur les murs. Ces taches sont dues au fait que l’humidité de la condensation n’a pas d’issue pour quitter la maison.

La condensation va alors s’incruster dans les murs rendant l’habitation humide. Cette situation peut également amener à la sensation d’une certaine odeur dans l’habitation. Il s’agit d’une odeur de moisi typique pour les taches d’humidité et/ou de moisissures.

Infiltrations d’eau

Il y a infiltration d’eau lorsque l’eau de pluie entre dans les parois ou le toit de la maison et finit par imbiber les murs intérieurs. Que la maison soit enterrée ou semi-enterrée, l’infiltration d’eau peut être présente dans toutes les pièces : le cave, les chambres, le sous-sol, etc. L’eau s’infiltre dans les murs puis envahit petit à petit l’intérieur avec la pression exercée par le sol. Les infiltrations d’eau proviennent notamment des fissures dans les murs, des fuites de canalisations, du vieillissement des joints et des gouttières bouchées.

Ce phénomène présente un danger imminent pour votre santé et votre maison. En cas de moisissure, d’odeur nauséabonde ou de pourrissement de bois, un diagnostic réalisé par un professionnel est nécessaire pour confirmer si c’est bien l’infiltration d’eau qui est la source de l’humidité.

Fuites

De manière générale, la fuite d’eau constitue une cause accidentelle de l’humidité de la maison. Les problèmes de canalisation, une construction défectueuse, une usure de l’infrastructure peuvent également être à l’origine d’une fuite d’eau. Elle n’est pas toujours visible à l’œil nu. En effet, il faut souvent plusieurs semaines avant de la découvrir. Mais certains signes comme la difficulté de séchage de la salle de bain doivent vous alerter. Un diagnostic complet vient ensuite confirmer votre doute.

Comment y remédier ?

Dès l’apparition des premiers signes d’humidité, il est important de réaliser un diagnostic complet par un professionnel pour connaître la source et adapter un traitement contre l’humidité en fonction du résultat. Si la cause d’humidité est la manque de ventilation, il est alors conseillé d’ouvrir les fenêtres au moins 15 minutes par jour pour aérer toutes les pièces concernées. En cas d’infiltration et fuite d’eau, la réparation doit être réalisée. Si le problème reste encore léger, il est possible d’installer un absorbeur d’humidité ou un déshumidificateur.

Si les murs sont cependant atteints en profondeur notamment avec une remontée capillaire, un asséchement des murs est primordial. L’assèchement des murs permet de créer une barrière d’étanchéité pour bloquer la remontée de l’eau depuis le sol. La création de cette barrière se fait par l’application d’une injection de résine hydrophobe. Réalisé par des professionnel, cette méthode en plus d’assécher vos murs, assure un nettoyage et un traitement en profondeur.

L’humidité de la maison correspond alors à un taux élevé de la quantité d’eau dans l’air. Elle constitue un réel danger tant pour la santé des habitants que la structure de la maison. Depuis la mauvaise exposition jusqu’aux fuites d’eau, en passant par la remontée d’eau, les origines de ce phénomène sont nombreuses. En présence de signe d’humidité comme les moisissures ou une odeur nauséabonde, il est important de faire appel à des professionnels pour réaliser un diagnostic complet. Les remèdes seront ensuite adaptés par rapport aux résultats obte