disque monobrosse

Comment entretenir mon matériel de nettoyage ?

Avoir un matériel de nettoyage de bonne qualité est important. Il est également primordial, pour assurer la propreté de ses locaux, de disposer de machines de nettoyage adaptées aux tâches à effectuer et en quantité suffisante par rapport à la dimension des locaux à nettoyer. Pourtant, tout de suite après un judicieux investissement de départ, la question de l’entretien du matériel de nettoyage se pose.

Pourquoi faut-il entretenir son matériel de nettoyage ?

Il est important d’entretenir son matériel de nettoyage afin d’en conserver l’utilisation dans des conditions optimales le plus longtemps possible. A terme, cela équivaut à une économie notable sur le budget d’investissement à l’achat de machines de nettoyage, telles que les monobrosses ou autolaveuses. Ne pas entretenir son matériel va considérablement réduire sa durée de vie, donc d’utilisation : il faudra renouveler plus vite les machines.

Une autre raison très importante conduit à prendre soin de son matériel de nettoyage. C’est tout simplement la sécurité, sanitaire ou physique, du personnel qui l’utilise. Un mauvais entretien peut conduire à des électrocutions, du fait du mauvais état de l’appareil ou de son câble électrique. Il peut aussi entraîner des chutes de l’agent d’entretien, emporté par un appareil qui ne fonctionne pas bien. Il peut conduire au happement d’une main ou d’un pied par disque autolaveuse ou disque monobrosse ne fonctionnant plus correctement. Un entretien défaillant peut également amener à la propagation de germes et de bactéries, par défaut de nettoyage du matériel de nettoyage lui-même, après son utilisation. Les machines de nettoyage sont bien évidemment constamment en contact avec une foultitude de microbes, ceux-là justement qu’elles sont chargées d’éliminer. Il est donc conseillé de passer un chiffon humide sur toute la machine, après l’avoir débranchée si elle fonctionne à l’électrique, puis de l’entreposer dans un endroit propre et ventilé.

Pour finir, il faut noter qu’un matériel de nettoyage bien entretenu effectuera toujours un meilleur travail que des machines usées, essoufflées, ne disposant plus de pièces en bon état. Ainsi, par exemple, il faut veiller à changer régulièrement de disque autolaveuse et de disque monobrosse.
Durée de vie de la machine, sécurité des utilisateurs et bon rendu du travail fourni, conduisent donc à prendre soin avec attention de son matériel de nettoyage.

Mon matériel de nettoyage

Le matériel de nettoyage nécessaire à l’entretien des surfaces va consister d’abord par de basiques chariots de lavage ou de ménage, munis des balais nécessaires. Ces essentiels ne peuvent suffire pour des surfaces grandes et souvent encrassées par de nombreux piétinements.

Viennent donc ensuite les monobrosses. Ce sont des appareils de nettoyage professionnels mécanisés qui entretiennent, dégraissent et lustrent les sols. Ils fonctionnent par mouvement de rotation d’un disque monobrosse, qu’il suffit de changer selon la nature du sol à laver (moquette, carrelage, pierre…). Selon leur vitesse de rotation, les monobrosses effectuent un travail diffèrent :

  • à basse vitesse (160 à 250 tours par minute) : elles décapent et nettoient les sols durs et les moquettes
  • à haute vitesse (400 à 600 tours par minute) : elles sont capables de lustrer et de polir,
  • à très haute vitesse (1200 à 3000 tours par minute) : elles pratiquent le nettoyage et le lustrage de sols protégés par une émulsion spécifique.

Des monobrosses bi-vitesses peuvent effectuer des travaux en basse et haute vitesse. Certaines monobrosses spécifiques peuvent effectuer des tâches particulières, comme le nettoyage de marches d’escalier ou de parois en carrelage. La plupart des monobrosses fonctionnent à l’électrique, mais certaines fonctionnent sur batterie, notamment pour le cirage des grandes surfaces.

Le matériel de nettoyage professionnel se compose aussi d’autolaveuses, qui peuvent être sur batterie ou électriques. Ce sont des machines de nettoyage des sols capables, en un seul passage, de laver un sol, de le brosser et d’aspirer simultanément la solution de lavage devenue sale. Le sol est propre et sec. Elles fonctionnent avec un disque autolaveuse, lui aussi adapté à la nature du sol qu’il faut laver. Certaines autolaveuses spécifiques sont capables d’aller à basse hauteur, par exemple sous les bureaux.

Les monobrosses, nées avant les autolaveuses, requièrent deux phases de travail en alternance, le lavage puis le séchage, en un seul passage. Elles ont l’avantage d’effectuer un travail de nettoyage à fond et spécifique selon le sol à laver ou à traiter. Les autolaveuses quant à elles ne fonctionnent qu’avec une seule phase et sont équipées pour ce faire d’un système de collecte de la solution d’eau détergente appliquée sur le sol. Elles sont plus indiquées pour de simples opérations de nettoyage de grandes surfaces et quand il est nécessaire d’utiliser rapidement le sol à nouveau.

Voici un site que je conseille si vous êtes à la recherche de disque monobrosse : https://www.monrevendeur.fr/34-disques-monobrosses

Mes consignes d’entretien

Pour un bon entretien des machines de nettoyage, il faut s’assurer, avant chaque utilisation, que les dispositifs de réglage de sécurité de la machine fonctionnent correctement. Il va s’agir des manettes de commande, des interrupteurs et des carter de protection. Il faut aussi vérifier l’état des brosses ou des disques de la machine. S’ils sont usés ou trop encrassés, il faut bien évidemment les changer. Le mieux est d’en avoir en stock, à disposition, pour ne pas être amené à interrompre le travail. En cas de machine fonctionnant sur câble, il faut également vérifier, avant de brancher l’appareil, l’état du câble électrique et de l’éventuelle rallonge.

Après le travail, et après avoir le cas échéant débranché le câble d’alimentation, il faut vidanger et rincer les réservoirs, et nettoyer tout l’appareil avec un chiffon humide. Il faut éliminer les résidus qui peuvent être coincés dans les disques. Le mieux est de nettoyer la machine juste après s’en être servi. Elle sera alors réutilisable dès que nécessaire.
Il est important de remiser la machine dans un endroit ventilé et où elle ne subira pas de chocs intempestifs.

Les collectivités, les établissements industriels et les sociétés de nettoyage ont bien compris la nécessité de disposer d’un matériel de nettoyage de qualité, mais aussi d’un matériel de nettoyage bien entretenu, afin d’en conserver l’usage longtemps. Il s’agit aussi d’obtenir, quel que soit l’âge de la machine, une propreté optimale.

Laisser un commentaire