Nos conseils pour rendre l’eau salée potable

Vous avez sûrement déjà entendu parler de la désalinisation (ou encore de dessalement). Si ce n’est pas encore le cas, vous avez raté quelque chose de grandiose. En effet, ce processus permet de transformer l’eau saumâtre (ou salée) en eau douce (eau potable).

               Vous savez certainement que la consommation d’eau salée peut causer une mort certaine. Il est donc très important de passer à l’étape du dessalement qui est divisé en deux : l’évaporation et la récupération.

               Et comme les situations peuvent varier, il existe plusieurs moyens pour la transformation de l’eau salée en eau potable. Et si ce processus vous intéresse, mais que vous ne savez pas par où commencer, voici nos conseils.

mer-soleil

Transformer l’eau salée grâce à une casserole

               La première étape consiste à prendre une grande casserole, son couvercle et un verre vide. Faites en sorte que le verre puisse contenir une grande quantité d’eau. Comme vous devez le placer au centre de votre casserole, il ne doit être ni trop grand, ni trop haut pour que le couvercle puisse ensuite s’y poser à l’envers.

               Versez ensuite l’eau salée dans votre casserole. Faites bien attention, car vous ne devez pas la remplir totalement. Faites donc en sorte que l’eau ne dépasse pas l’ouverture du verre. De cette manière, l’eau salée et l’eau douce ne se mélangeront pas.

               Vous pouvez ensuite mettre le couvercle à l’envers sur la casserole. De cette manière, la vapeur d’eau pourra s’écouler dans votre verre au fur et à mesure que la condensation se fait. Faites en sorte que la poignée du couvercle se trouve juste au-dessus du verre.

               Portez ensuite l’eau salée à ébullition. Faites en sorte que le feu soit sur sa position minimale. Dans le cas où l’ébullition est trop forte, vous risquez d’avoir des projections d’eau salée dans le verre.

               Au fur et à mesure, vous devez toujours vérifier ce qui se passe. Quand l’eau commence à bouillir, elle se transformera en vapeur sans sel et sans impuretés. Cette même vapeur d’eau s’élèvera et touchera le couvercle plus froid. Elle se condensera donc en gouttes de plus en plus grosses. Et comme le couvercle est renversé, les gouttes d’eau tomberont naturellement dans le verre.

               Après 20 minutes l’évaporation sera totale. Lorsque vous enlèverez le verre de la casserole, faites en sorte que l’eau salée ne s’y introduit pas. Dès que l’eau est froide, vous pouvez la boire sans crainte.

 Transformer l’eau salée grâce à l’énergie solaire

               Pour ce processus, vous devez mettre de l’eau salée dans un bol (ou autre récipient qui peut contenir l’eau) sans le remplir totalement. Nous vous conseillons de prendre un récipient bien étanche. Si vous vous lancez dans ce processus, comptez plusieurs heures d’ensoleillement pour un résultat optimal.

               Placez ensuite un verre dans le premier récipient. Comme cela peut être assez délicat, vous devez le faire avec le plus grand soin. Si vous ne faites pas attention, l’eau salée peut entrer dans le verre. Si nécessaire, mettez un petit caillou au fond pour l’alourdir.

               Mettez ensuite un film plastique au-dessus de votre récipient pour le recouvrir. Vérifiez qu’il n’est ni trop lâche, ni trop tendu. Si vous constatez une fuite sur le film plastique, changez-le, car il pourra faire échapper la vapeur.

               Après cela, placez un léger caillou ou autre petit objet sur le centre de votre film. Le poids de cet objet doit être pile-poil au-dessus du verre. Comme cela, le film s’enfoncera juste au centre. Bien sûr, cet objet doit être lourd pas trop, car cela risque de déchirer le plastique.

               Mettez par la suite votre récipient dans un endroit où il peut être en contact direct et constante avec le soleil. La température de l’eau va augmenter, ce qui créera la formation d’une vapeur d’eau. Celle-ci se condensera ensuite pour former des gouttelettes sous le film en plastique. Sous l’effet de leur poids, ces gouttelettes tomberont dans le verre.

mer-bateau

Transformer l’eau salée en mode de survie

               Si par malheur, vous êtes naufragé, prenez votre canot de sauvetage et tous les objets qui sont autour de vous. Certains d’entre eux pourraient être utiles lors de l’élaboration de votre système pour transformer l’eau de mer. Nous ne vous l’espérons pas, mais si un jour vous échouez sur une plage, vous aurez les moyens d’avoir de l’eau potable.

               Normalement, vous retrouverez une bouteille de gaz dans le canot de sauvetage. Récupérez-la. Ensuite, ouvrez-la et remplissez-la d’eau salée. Avant cela vous pouvez filtrer l’eau de mer avec un tissu afin d’enlever le sable ou les autres débris que vous retrouverez dans l’eau. Encore une fois, il n’est pas question de remplir la bouteille totalement.

               Récupérez ensuite le tuyau de gonflable ainsi que les bouchons anti fuites qui se trouvent sur votre canot de sauvetage. Une fois que vous aurez tout cela en main, enfoncez le premier élément (tuyau) dans l’extrémité large d’un des bouchons.

               Mettez la partie effilée de votre bouchon sur la valve de sortie de la bouteille de gaz. De cette manière, la vapeur d’eau sortira de la bouteille, passera dans le bouchon et dans le tuyau tout en se refroidissant petit à petit. Si vous avez suivi les instructions, de l’eau douce devra sortir de l’extrémité de votre tuyau.

               Vous devez ensuite construire une petite montagne de terre où vous pourrez enterrer le tuyau. De cette manière, il sera stable lorsque l’eau douce y traversera. Le bout opposé à la bouteille, quant à lui, doit être bien libre et éloigné de toute entrave. Comme nous l’avons dit un peu plus haut, c’est là que l’eau douce sortira.

               Vous pouvez à présent faire un feu et placez votre bouteille de gaz sur les flammes. Comme cela, l’eau bouillira petit à petit dans la bouteille. Et quand l’eau bouillira, la buée se condensera à la hauteur de la bouteille pour passer ensuite dans le tuyau sous forme d’eau potable.

Laisser un commentaire