safe-913452_1280

Économies en serrurerie : blinder sa porte sans la remplacer, c’est possible !

Le nombre de cambriolages et de vols par effraction est de plus en plus en hausse depuis l’année 2012. Ce n’est donc plus une surprise si l’on voit à la une des journaux des actes malveillants dans toutes les villes. La sécurité est donc un point de plus en plus important pour tous les foyers. Parmi les mesures de sécurité les plus prisées, on peut évoquer celle de la porte blindée.

Sachez qu’une porte non blindée est plus pratique pour les cambrioleurs étant donné qu’elle ne résiste pas contre les coups d’agressions ainsi que les frappes fortes. Le blindage d’une porte est donc le meilleur moyen pour optimiser la sécurité dans sa maison ou dans son appartement sans avoir besoin de remplacer ou de changer la porte existante.

Le blindage de porte à plat

Le cambriolage est l’une des formes les plus graves de l’insécurité, qui touche de plus en plus le territoire français. Que vous soyez une grande entreprise, un particulier, une PME ou une administration, cette violation de l’espace constitue, en plus de l’agression proprement dite (le vol ou le saccage de vos locaux) un traumatisme qu’il ne faut sous-estimée.

keyhole-1763200_1280
Une sécurité optimisé avec une porte blindée !

Comment faire donc pour s’en prémunir ? Lorsqu’on me pose cette question, je pense de suite à la porte blindée (ou encore au bloc porte blindée), mais également, même si ce n’est pas vraiment le plus évident, au blindage à plat.

Quand on sait que près de 80 % des cambriolages se font par la porte d’entrée de notre maison, on comprend tout de suite à quel point il est important de protéger cet élément qui est donc le point faible de votre sécurisation. L’idée d’installer une porte blindée est de loin la meilleure idée que vous puissiez avoir.

Sauf que, dans certains cas le recours à cette situation est impossible. Ainsi, dans ces situations, la copropriété pourra par exemple s’opposer à ce genre de changement de porte, vu les gènes occasionnés ou encore pour d’autres raisons. Mais il se peut que la configuration actuelle de votre porte vous empêche également d’adopter l’installation d’une porte blindée.

Et même si vous faites face à ce genre de situation, cela ne signifie nullement que votre besoin légitime de sécurisation n’existe pas. C’est pour cela qu’il est alors préférable de se tourner vers le blindage de votre porte, avec d’autres méthodes, notamment le blindage à plat.

Il existe plusieurs méthodes pour faire le blindage de sa porte, mais toutes ont des caractéristiques communes, qui présentent bien sûr plusieurs avantages. Ainsi, l’acier sera au centre de cette installation pour améliorer les isolations thermiques et acoustiques de votre porte. Cette dernière, en plus du blindage à plat, peut alors devenir un moyen pour éviter la propagation d’un incendie.

Le blindage à plat consiste donc principalement à renforcer la sécurité de la maison grâce à la pose d’une plaque d’acier sur la face interne de la porte. En plus, une serrure de haute sécurité viendra renforcer le dispositif, augmentant ainsi la sécurisation de votre maison. Demandez à un artisan serrurier grasse pour un devis précis des travaux à réaliser.

La porte, ainsi renforcée par le blindage à plat, sera donc un rempart infranchissable pour les cambrioleurs. Les études prouvent que pour éviter d’être surpris en plein acte, le cambrioleur ne passera pas plus de 3 minutes pour forcer la porte. Ainsi, lorsqu’il sera devant un blindage à plat, la sécurisation le dissuadera de s’attaquer à votre maison. En plus de cela, la porte présentera une amélioration de votre maison, et vous pouvez donc bénéficier de plusieurs droits.

Le blindage de porte-pivot 

Investir dans un bloc porte est le moyen le plus sûr et le plus efficace en matière de sécurité. Mais ce dispositif a bien entendu un prix, qui est parfois prohibitif. Pour renforcer la sécurité d’une maison ou d’un appartement, l’autre alternative est donc de plus en plus prisée, celui du blindage de porte.

door-1089560_1280
Adaptez le type de blindage qu’il vous faut et qui correspond à votre budget !

C’est d’ailleurs une très bonne solution étant donné que les travaux sont très simples et l’investissement est moindre. Vous aurez le choix entre plusieurs types de blindage de porte. Je vous ai d’ailleurs déjà expliqué le blindage à plat. Vous devez tout de même savoir que les blocs portes ayant la certification A2P BP sont les références en matière de protection des tentatives d’effraction. Toutefois, sachez que si vous pouvez faire autrement, il est préférable de ne pas blinder une porte déjà existante.

Supérieur au blindage simple, le blindage pivot vous offre une protection un peu plus satisfaisante. La présence d’un pivot aide en effet à renforcer la structure de la porte blindée et assure également une bonne stabilité à l’ensemble. Outre la plaque d’acier que l’on insère dans la porte, c’est directement le système d’articulation de la porte que ce système renforce. Plusieurs paumelles y sont alors soudées, avec pour objectif le renforcement de la barre de pivot.

Cette technique, qui est de loin la plus efficace, est un peu plus chère, car elle demande plusieurs heures de travail surtout pour les techniciens. En outre, le blindage pivot n’est pas certifié, car ce ne sont que les blocs portes blindés qui apportent une protection efficace et garantie. Le blindage de porte en pivot est, néanmoins, une alternative intéressante uniquement lorsque l’installation de bloc-porte n’est pas possible. Faites appel à un serrurier grasse http://serrurier-a-grasse.fr/ pour une qualité d’intervention optimale et durable.

Le système de bloc-porte

Le bloc porte est un gage de sécurité de qualité pour votre maison. En effet, pour la sécurisation d’une maison en passant par la porte d’entrée, vous aurez la possibilité de choisir entre ces deux solutions : d’abord le blindage de porte et ensuite l’installation de bloc-porte blindée qui consiste à remplacer la porte existante par une porte blindée.

Le bloc-porte est l’ensemble complet de sécurité prêt-à-poser. Plusieurs éléments sont obligatoirement associés. D’abord le blindage en acier qui est inséré dans l’épaisseur du vantail. Ensuite la serrure de sécurité à 3 ou 5 points de fermetures. En enfin le bâti blindé, qui est fixé sur votre ancien dormant pour pouvoir éviter le point faible entre le vantail et la structure porteuse. Ce dernier est également composé d’acier de même matière que le vantail.

Il est important de se tourner vers un bloc-porte blindée qui est certifié par le CNPP. Les blocs-portes sont en fait catégorisés de A2P BP1 jusqu’à l’A2P BP3 (qui est le plus performant de tous). Cette certification reconnaît principalement la performance du bloc-porte et garantit également sa capacité de résistance. Et pour recevoir cette certification, le bloc-porte subit donc des tests en laboratoire qui est accordé pour un délai de 6 ans, et concernant uniquement quelques éléments du produit (vantail, huisserie, système de liaison et quincaillerie).

Il est à noter que le serrurier grasse devra, normalement, vous remettre deux certificats de conformité, le premier pour le bloc-porte et le deuxième pour la serrure (qui doit avoir la marque A2P + porte vitrée 1,2 ou 3 étoiles).

En principe, le bloc-porte blindé a également un joint d’étanchéité périphérique qui s’écrase à la fermeture contre le bâti. Cela permet d’assurer le minimum de confort thermique et acoustique. Mais malgré cela, nous ne pouvons pas parle d’isolation thermique et acoustique. C’est pour cela que les fabricants offrent donc une option isolation thermique en option.

Ne croyez pas toujours ce que l’on peut raconter. Même avec le coût d’installation, le bloc-porte ne revient pas forcément plus cher qu’un blindage. Quoi qu’il en soit, si vous en avez la possibilité, il sera plus efficace d’étudier et de chiffrer les deux options pour connaitre l’option qui vous convient le plus.

Mais à titre indicatif, le bloc-porte en entrée de gamme équivaut à 1800 à 2000 € avec la fourniture et l’installation. La moyenne gamme revient à 2000 jusqu’à 4000 €. Et enfin pour un produit haut de gamme, vous devez compter entre 4000 à 4500 €, voire plus.

Si cet article vous a aidé, pensez à lire celui-ci vous expliquant comment faire des économies d’électricité !

Laisser un commentaire